Kostroma

Kostroma est une ville portuaire érigée sur les bords de la Volga. Comptant parmi les villes princières de l’Anneau d’Or, elle est réputée pour son centre historique qui rassemble des monuments datant du XVII et du XVIIIe siècle. Cette charmante ville est aussi un véritable musée à ciel ouvert où églises, monastères, et palais évoquent le passé glorieux de la ville.

Un peu d’histoire

La ville de Kostroma fut fondée en 1152, sur les bords de la Volga, par Iouri Dolgorouki, le fondateur de Moscou, ainsi que de nombreuses villes russes. À cette époque, elle occupait une fonction stratégique, celle de défendre la partie nord-est du pays des assaillants. Si le nom de la ville semble provenir de la rivière qui l’arrose, il est surtout lié à une coutume locale. En effet, la Kostroma est une petite poupée, généralement en bois et en paille, qui marque la fin de l’hiver et le début du printemps.

Kostroma faisait partie des villes qui ont souffert de l’invasion des Tatars au XIIIe siècle, mais elle a su se remettre sur pieds rapidement grâce à son port qui était l’un des plus importants de la principauté de Vladimir et à ses relations commerciales avec le Moyen-Orient. D’ailleurs, au XVIIe siècle, elle s’est hissée au 4e rang des plus grandes villes de la Russie en termes d’économie.

Découvrir la ville de Kostroma

L’une des particularités de la ville Kostroma, est qu’elle a su conserver son aspect du XIXe siècle. L’on y vient pour se promener dans ses rues anciennes, admirer l’architecture des bâtisses et églises du XVIIIe et XIXe ou encore se familiariser avec l'histoire du pays. En effet, Kostroma se démarque avant tout des autres villes de l’Anneau d’Or par son urbanisme unique en son genre et ces multitudes de joyaux architecturaux qui sont rassemblés en son centre historique.

La plupart des monuments du centre-ville datent du XVII et du XVIIIe siècle , ils donnent aux visiteurs le sentiment d’être projeté dans une autre époque. Parmi les monuments incontournables, vous trouverez les galeries marchandes de la ville, l’un des plus anciens complexes commerciaux de la Russie ; ou encore le pavillon d’Ostrovski dont les formes architecturales renvoient aux jardins et parcs des domaines russes. D’autres monuments comme le beffroi, le poste de garde, le théâtre Ostrovski, le monument de Lénine ou celui d’Ivan Soussanine méritent également le détour.

En plus de ces anciens bâtiments, Kostroma est aussi réputée pour ses églises et ses monastères dont l’histoire et la beauté de l’architecture méritent d’être connues. Il en est de même pour le monastère Ipatiev, l’un des plus vieux de la ville. Construit en 1330, ce magnifique édifice est facilement reconnaissable à ses murs en pierres blanches, ses tours vertes et ses dômes dorés. Le monastère abrite également la Cathédrale de la Trinité, réputée pour ses magnifiques fresques, ainsi que la fameuse maison des Romanov où siégeaient les membres de la dynastie tels que le Tsar Michel Romanov.

Outre les églises et les monastères,Kostroma est également connue pour ses musées, dont le musée architectural ethnographique, qui est l’un des premiers musées en plein air du pays ; le musée Romanov, ou encore le musée de l’architecture en bois. Mais un séjour à Kostroma n’est pas complet sans s’arrêter devant la mythique Volga. En plus d’être le plus grand fleuve d’Europe, c’est véritablement l’âme de la Russie, là où se trouve l’essence de l’identité du peuple russe.

Le meilleur moment pour s’y rendre ?

La meilleure période pour visiter Kostroma est durant la saison chaude. Toutefois, avec le climat continental de la Russie, prévoyez tout de même des vêtements chauds, car même en cette période, les températures peuvent à tout moment descendre très bas.

Comment s’y rendre ?

Kostroma est située à 350 km au nord-est de Moscou. Pour s’y rendre, vous avez le choix entre le train, le bus ou la voiture.

En train :

Depuis la gare Iaroslavski de Moscou, un train part pour Kostroma tous les jours à 23h 10. Le trajet dure environ 6 heures et coûte 1000 roubles (environs 12 euros) pour un billet de 2e classe et 2000 roubles (environs 24 euros) pour voyager dans un compartiment.

En bus :

Depuis la gare routière Chtchelkovski, sept bus partent tous les jours pour Kostroma. Le voyage dure entre 7 à 8 heures, avec des arrêts à Serguiev Possad, Rostov et Iaroslavl. Le prix du billet est d’environ 1000 roubles.

En voiture :

Le trajet Moscou-Kostroma en voiture est plus rapide, environs 5 heures de temps. Qui plus est, la route et les paysages sont vraiment à couper le souffle.

5 photos

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26