La cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux

Symbole de la ville de Moscou, la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux est une parfaite illustration de l’architecture russe du XVIe siècle. Située à l’extrémité sud de la place Rouge, elle compte parmi les monuments incontournables de la capitale au même titre que cette dernière ou le Kremlin. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1990, cet édifice unique en son genre est à visiter absolument lors d’un voyage en Russie.

Un peu d’histoire

La cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux fut construite entre 1555 et 1561, sous le règne du Tsar Ivan IV Vassiliévitch, dit Ivan le Terrible, en l’honneur de la victoire des Russes contre le Khanat de Kazan en 1552. Une fois achevée, l’église porta le nom de « cathédrale de l’Intercession-de-la-Vierge-sur-le-Fossé ». Intercession de la Vierge, car la victoire sur les Tatars du Kazan coïncidait au jour de l’Intercession de la Vierge ; et sur le Fossé, afin de facilement la localiser, car rappelons que jusqu’en 1813, le Kremlin était protégé par deux fossés remplis d’eau.

Initialement, la cathédrale réunissait neuf petites églises. Puis, après sa restauration suite à l’incendie de 1595, elle fut couronnée de dômes sculptés. En plus des incendies, cette immense structure a failli être détruite à deux reprises. La première fois, par l’Armée de Napoléon qui s’en était servie comme écurie en 1812 et qui prévoyait de la dynamiter sous les ordres de l’Empereur. La deuxième fois, fut au cours du régime soviétique. En effet, en plus de gêner la circulation à l’entrée de la place Rouge, Staline ne voulait pas d’un « lieu de culte » en plein centre-ville. Mais on ne sait par quel heureux hasard, ni Napoléon, ni Staline ne sont parvenus à leur fin.

On raconte également que, ébloui par la beauté de la cathédrale, Ivan le Terrible ordonna que l’on crève les yeux des architectes afin qu’ils ne puissent reproduire ce chef-d'œuvre nulle part ailleurs. Toutefois, cette histoire s’est avérée fausse, car plus tard, ces mêmes artisans ont participés à la construction de la cathédrale de l’Annonciation de la ville de Kazan.

Quant au deuxième nom de la cathédrale, elle le doit à un fol-en-Christ dénommé, Basile le Bienheureux. Ce dernier passait beaucoup de temps à errer et à mendier près de la cathédrale. À l’approche de sa mort, il demanda à être enterré près de cette église. Malgré son air de vagabond, Basile était respecté des Moscovites et était également le seul homme à oser critiquer le tsar, sans pour autant y perdre la vie. Il mourut en 1557 et fut canonisé en 1558. Après sa canonisation, une église fut ajoutée aux neuf autres qui composaient la cathédrale. Pour honorer sa demande, sa dépouille fut transportée dans cette église et l’ensemble de la cathédrale fut rebaptisée en son nom.

Découvrir la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux

Symbole de la capitale russe au même titre que le Kremlin et la place Rouge, la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux est un archétype de l’architecture russe. Située à l’extrémité sud de la place Rouge, elle est facilement reconnaissable grâce à ses bulbes multicolores. L’intérieur comme l’extérieure de la cathédrale illustre l’art russe dans toute sa splendeur.

À partir de la révolution,l a cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux fut transformée en un musée d’État, et fut l’un des plus visités de Moscou. La durée de sa visite dépend de votre rythme. Mais en général, il faut compter entre 30 minutes et 1 heure, puisque l’édifice est divisé en deux niveaux. Le premier abrite le musée à proprement parlé, tandis que le second accueille la chapelle centrale, ainsi que d’autres chapelles renfermant de magnifiques fresques et de somptueuses icônes dont certaines datent du XVIe siècle.

Comment s’y rendre

La cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux se trouve à l’extrémité sud de la place Rouge. Depuis les 3 aéroports internationaux de Moscou, vous avez le choix entre le taxi, le bus et le métro, pour vous y rendre. Pour le métro, les stations les plus proches de la cathédrale sont :

- Okhatny Riad, sur la ligne 1

- Teatralnaya sur la ligne 2

- Ploschad Revolioutsii sur la ligne 3

- Kitaï-gorod, sur les lignes 6 et 7

Horaires

Durant les mois de juin, juillet et août, la cathédrale est ouverte de 10 h à 19 h.

Durant les mois de septembre et octobre, elle ouvre ses portes de 11 h à 18 h.

La cathédrale est ouverte tous les jours à l’exception du premier mercredi du mois.

9 photos

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26