La géographie de la Russie

La géographie de la Russie

Avec une superficie totale dépassant les 17 millions de kilomètres carré, la Russie est le pays le plus étendu du monde. En effet, son territoire traverse 9 fuseaux horaires et s’étend d’est en ouest sur environ 9 000 km et du nord au sud sur environ 3 000 km.

La Russie et ses îles

Le pays est entouré de l’océan Arctique et l’océan Pacifique, mais aussi de l’océan Atlantique via la mer Baltique. Il faut savoir que la Russie possède plusieurs îles, près d’une soixantaine dans l’océan Arctique et environ une vingtaine d’îles dans l’océan Pacifique.

Les îles russes de l’océan Arctique

Dans la mer de Barents :

La Terre d’Alexandra

Cette île a été nommée en l’honneur d’Alexandra de Danemark, la plus grande île de l’archipel François-Joseph qui couvre environ 1 095 km².

La Terre George

Cette île s’étend sur près de 2 821 km² et fait également partie de l’archipel François-Joseph.

L’île Kolgouïev

De forme presque circulaire, celle-ci se situe dans le sud-est de la mer de Barents. Sa superficie est d’environ 4 968 km². Elle se compose principalement de vastes zones humides parsemées de toundra, de tourbières et de moraines. Ce n’est que vers le début du XVIIIe siècle que l’île accueilli ses premiers habitants, des dissidents de vieux-croyants. Malheureusement, ils ne survivront que seulement un an sur place, car la majorité d’entre eux perdirent la vie à cause du scorbut. Plus tard, au XIXe siècle, les Nénètses commencèrent à s’installer sur l’île, dans le village de Bougrino, au sud-est. Ils vécurent principalement de la pêche et de l’élevage de rennes.

Dans la mer de Kara

L’île Bely

Cette île est gelée presque toute l’année et elle couvre près de 1 810 km². Elle fut utilisée peu avant la deuxième Guerre mondiale par des scientifiques allemands pour la préparation de l’opération Wunderland.

Les îles russes de l’océan Pacifique

Les îles Kouriles

Il s’agit d’un archipel composé d’une trentaine d’îles, dont seulement 4 sont habitées. La faune aviaire y est particulièrement nombreuse. Parmi les oiseaux marins qui ont été répertoriés dans la zone, on retient notamment le macareux huppé, le guillemot, le fulmar boréal, le pétrel, le goéland et la mouette.

Reliefs

La Russie compte plusieurs massifs sur son territoire, dont plusieurs chaînes de montagnes.

Les grandes chaînes montagneuses russes

L’Oural

Celle-ci s’étend sur plus de 2 000 km du nord au sud, elle va de la mer de Kara jusqu’au Kazakhstan. L’Oural délimite naturellement le continent européen du continent asiatique.

Le Grand Caucase

Cette chaîne de montagnes est longue d’environ 1 200 km et s’étend du nord-ouest au sud-est en partant de la péninsule de Taman jusqu’à la péninsule d’Abshéron et du Caucase de l’Ouest, au nord de la ville de Sotchi.

Les monts Tcherski

Ces chaînes montagneuses, orientées nord-ouest sud-est, sont situées dans le nord-est de la Russie, plus précisément en Sibérie orientale. Elles s’étendent sur près de 1 000 km et ont comme point culminant le mont Pobeda (3 003 m).

Les principaux points culminant du pays

Le mont Elbrouz

Situé dans le nord-ouest du Caucase et s’élevant à 5 642 m d’altitude, le mont Elbrouz est un volcan endormi datant de plus de 10 millions d’années. Il s’agit du plus haut sommet du pays et de l’Europe. Par ailleurs, une grande biodiversité a été recensée autour de l’Elbrouz, notamment les oiseaux comme le tétras du Caucase, le gypaète barbu, le faucon sacré et l’aigle impérial. À part les oiseaux, on peut noter également la présence d’amphibiens tels que le pélobate brun, la rainette verte, la grenouille rieuse ou encore le triton (Triturus vittatus ophryticus) qui figure dans le fameux livre rouge de la Russie. Il y a aussi la vipère de Kaznakov, une espèce menacée et qui est endémique de la région.

Le Klioutchevskoï

Ce sommet, aussi connu sous le nom de Klioutchevskaïa Sopka, est un stratovolcan qui culmine à 4 835 m d’altitude. De sa hauteur, il domine tous les volcans situés dans l’Extrême-Orient russe. D’ailleurs, il s’agit du point culminant de la Sibérie. Il est également le volcan le plus actif de la péninsule de Kamtchatk. Il faut savoir que ce géant de la nature est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa naissance date d’il y a plus de 6 000 ans. Il a pour particularités de posséder des pentes raides et symétriques.

Le mont Béloukha

Ce massif se trouve dans le centre de l’Atlaï, entre la frontière de la Russie et du Kazakhstan. Il fait partie dela réserve naturelle de Katoun et figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il culmine à 4 506 m d’altitude, ce qui en fait le second sommet de la Sibérie après le Klioutchevskoï. Par ailleurs, on trouve le lac d’Akkem au pied du Béloukha, à environ 2 050 m d’altitude.

La Volga, le plus grand fleuve d’Europe

Prenant sa source dans les collines de Valdaï, la Volga est le fleuve le plus étendu du continent européen avec une superficie de 1 350 000 km². Il parcourt le pays du nord au sud sur près de 3 690 km avant de se jeter dans la mer Caspienne.

La Volga joue un rôle essentiel dans l’économie du pays.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26