Focus sur la Maslénitsa, une fête russe à ne pas manquer

Focus sur la Maslénitsa, une fête russe à ne pas manquer

17 févr. 2020

Cette fête d’origine païenne est célébrée chaque année en Russie et attire de nombreux touristes. On peut traduire son nom par : « La semaine des crêpes ». Elle a lieu la septième semaine avant Pâques, soit la dernière semaine avant le grand carême orthodoxe. Si vous souhaitez passer des moments inoubliables avec les locaux et vivre une ambiance bonne enfant durant votre séjour en Russie, ne manquez surtout pas la fête de la Maslénitsa.

Histoire et origine

Pour les anciens païens, cette fête marquait la fin imminente de la période hivernale et le début du printemps. Refuser de la célébrer portait malheur : c’était donc une fête incontournable dans tous les villages, dans l’espoir, notamment, que les cultures se passent bien.

Chez les chrétiens orthodoxes, la Maslénitsa est une fête qui célèbre l’entrée dans le Grand Carême, période pendant laquelle les croyants se privent de certains mets comme la viande, le poisson, les produits laitiers ou les oeufs.

D’après des témoignages d’ethnographes du XIX siècle, la Maslénitsa n’a pas toujours été la fête joyeuse que l’on connaît aujourd’hui. Cette semaine était une sorte d’échappatoire pour le peuple avant que le Grand Carême ne débute. Bagarres, affrontements et batailles étaient donc fréquents en cette période et parfois sans vrai prétexte. La consommation à flots d’alcool, avant de s’en priver, ne faisait qu’augmenter les tensions.

Certaines femmes profitaient de la fête pour se travestir et « réveiller les forces endormies de la nature ». Dans les années 1940 dans un village de Sibérie, par exemple, des veuves sortaient de leur maison déguisées en hommes et chantaient des chansons obscènes, d’après les livres historiques. D’autres femmes organisaient des fêtes exclusivement féminines, durant lesquelles elles en profitaient pour boire, danser et manger toutes sortes de plats gourmands.

  Focus sur la Maslénitsa, une fête russe à ne pas manquer  

Comment se fête la Maslénitsa ?

La Maslénitsa ne serait pas ce qu’elle est sans ses concerts, ses danses folkloriques et, surtout, ses fameuses crêpes ou « blinis » à volonté. Vous pourrez profiter de nombreuses activités, pour n’en citer que quelques-unes : la descente en traineaux, les théâtres de marionnettes, les bals populaires, les batailles de boules-de-neige, le cérémonie de l’épouvantail...

La Maslénitsa se fête dans toutes les villes et tous les villages russes. Elle s’étend sur une semaine et se déroule en plusieurs étapes selon chaque jour. Le lundi, par exemple, est fait pour accueillir la mascotte du carnaval appelée « Maslénitsa ». C’est, le plus souvent, un mannequin de paille qui est habillé avec des couleurs chatoyantes, ou un épouvantail. Le mardi, divers jeux sont organisés comme des descentes en traineaux, des concerts, des théâtres de marionnettes. Le mercredi est plutôt consacré à la dégustation des diverses spécialités russes comme les blinis, les fameuses crêpes locales. Le jeudi, tout le monde fait la fête en musique et profite du bon temps. Le vendredi est une journée dédiée à la belle-mère. Le samedi, quant à lui, sera réservé aux belles-soeurs, et enfin le dimanche est le jour du pardon, selon les traditions orthodoxes.

C’est aussi le dimanche qui marque la fin du carnaval. On procède alors à l’embrasement de la mascotte en paille. Les cendres de la mascotte sont enterrées dans la neige en vue de rendre la terre plus fertile. On jette aussi dans le feu la nourriture qui reste : c’est un geste qui symbolise le début du carême. Chez les orthodoxes pratiquants, par contre, ce dimanche est l’occasion de déguster une dernière fois du poisson, du vin, de l’huile et des produits laitiers avant Pâques. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26