Visiter le lac Baïkal : été vs hiver ?

Visiter le lac Baïkal : été vs hiver ?

31 août 2020

Plus grande réserve d’eau douce du monde, l’immense Baïkal fait rêver tous les voyageurs et même les locaux. Abritant mystères, légendes, et animaux endémiques, ce lac sibérien est une destination incontournable en Russie. On peut le visiter aussi bien en hiver qu’en été, mais les paysages et les activités sont alors très différentes. Voici notre guide pour vous aider à choisir quand partir au Baïkal :

Le Baïkal : un incontournable

Le lac Baïkal est un de ces endroits qu’il faut absolument voir au moins une fois dans sa vie. Cet immense lac que l’on pourrait facilement croire une mer nourrit l’imagination des voyageurs depuis de nombreux siècles. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il abrite une faune riche et exceptionnelle, dont près d’un millier d’espèces endémiques, comme le phoque de Sibérie ou l’omoul. Vous pourrez facilement en apercevoir au musée du lac Baïkal, mais aussi en planifiant un séjour dans le Baïkal sauvage, hors des sentiers battus. D’ailleurs, d’autres musées sont à visiter lors d’une excursion près d’Irkoutsk, notamment le musée Talsty de l’architecture traditionnelle en bois. C’est l’occasion parfaite de commencer son immersion dans la culture sibérienne !

Le Baïkal n’est pas seulement le plus grand lac et le plus ancien du monde, c’est aussi toute une culture et un mode de vie à part. Profitez de votre séjour pour apprécier la majesté de la nature et pour aller à la rencontre des locaux. Vous découvrirez une culture chamanique fascinante, des traditions uniques au monde, des techniques de pêche étonnantes... Ete comme hiver, les habitants seront ravis de vous montrer comment ils vivent en union avec ce géant de la nature.

Enfin, le Baïkal est une véritable destination d’aventures, où l’on peut enchainer les activités : trekking, pêche, baignade, conduite sur glace, raquettes, patin...

  Visiter le lac Baïkal : été vs hiver ?  

L’été : terre de trekking

Entre juin et septembre, le Baïkal affiche un arc-en-ciel de couleurs et ses températures les plus chaudes. Le lac reflète alors ses plus beaux bleus, après la fonte des glaces qui a lieu en mai. Les journées sont plutôt longues et on peut en profiter pour découvrir toutes les iles cachées du lac, naviguant en bateau d’une rive à l’autre. Les paysages entourant le lac sont alors d’un vert sublime et invitent aux randonnées : c’est un endroit parfait pour partir en trek, à la découverte d’une nature exceptionnelle. Toutes les parties du Baïkal sont alors accessibles et le climat permet d’en profiter sans crainte. On peut même profiter des plages lors d’un séjour estival au Baïkal, pour se faire bronzer ou se baigner dans ce lac légendaire ! Evénement à ne pas rater l’été, la fête nationale des Bouriates est célébrée le premier dimanche de juillet. Cette grande fête est l’occasion idéale pour comprendre l’étonnante culture de ce peuple du Baïkal. Des spectacles de danse, de musique, des jeux équestres, des compétitions de lutte et de délicieux plats vous y attendent. A la fin de l’été, les températures descendent déjà en-dessous de zéro et les environs du lac prennent des spectaculaires tons de rouge et de jaune : c’est le moment idéal pour photographier le Baïkal.

  Visiter le lac Baïkal : été vs hiver ?  

L’hiver : un conte de fée

Etonnant peut-être, mais le Baïkal se visite aussi parfaitement en hiver. Mieux vaut y aller entre février et mars, lorsque le lac est entièrement gelé et donc accessible sans trop de dangers. C’est alors un tout autre paysage que vous découvrirez, entièrement blanc et féerique. A ce moment de l’année, le lac Baïkal est recouvert d’une épaisse couche de glace et devient un terrain de jeu idéal pour les photographes : il est connu mondialement pour ses immenses blocs de glace transparente ! La brume qui recouvre le lac ne fait qu’ajouter à son atmosphère mystérieuse et on vous le garantit, vous ne serez pas prêts d’oublier votre séjour hivernal au Baïkal ! Le seul moyen de circuler est alors en voiture sur la glace, une expérience haute en émotions... Si vous avez le coeur aventurier, essayez de dompter les glaces du Baïkal à vélo, en raquettes ou en patins. Attention cependant, il faut bien s’équiper avant ce voyage car les températures sont glaciales !

 

Marion Biremon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Galina de "Tsar Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26