Les rivières et canaux de Saint-Pétersbourg

La capitale du Nord de la Russie est un véritable musée en plein air, riche d’un magnifique patrimoine architectural. Abritant des merveilles telles que la forteresse Pierre et Paul, la cathédrale Notre Dame de Kazan, l’Ermitage ou encore ses palais impériaux, la ville de Pierre Le Grand se découvre et se redécouvre à chaque visite.

Une promenade en bateau vous fera explorer la ville sous un angle inédit. Cette expérience offre une nouvelle perspective sur les bâtiments et dévoile certains lieux de @[Saint-Pétersbourg](conquete-saint-petersbourg) inaccessibles à l’œil des piétons : c’est une activité à ne pas louper.

Un peu d’histoire

Saint-Pétersbourg est une cité lacustre, fondée sur l’embouchure créée par le fleuve Nevaqui rejoint le golfe de Finlande. Ainsi, lorsque Pierre Le Grand a posé les premières fondations de la ville, il a ordonné en même temps la construction de plusieurs dizaines de kilomètres de canaux. La construction de ces canaux a duré pendant 20 ans. Ils étaient nécessaires afin d’assécher le sol et les surfaces constructibles. Ces canaux servaient également de réservoirs d’eau en cas d’incendies, ce qui était fréquent à cette époque. De plus, les canaux devaient servir à transporter les cargaisons, en particulier les matériaux de construction pour bâtir la nouvelle ville. Ils sont donc le poumon de la belle ville des Tsar, qui ne serait pas ce qu’elle est devenue sans ses nombreux canaux.

Les canaux étaient ensuite reliés entre eux et à d’autres rivières. À titre d’exemple, en 1717, le canal de l’Amirauté était en cours de construction, et en parallèle, le Fontanka fut relié à la Moïka. Devenue une vraie toile d’araignée, l’entrecroisement de ces canaux et des rivières offre à la ville son atmosphère romantique qui lui a valu le surnom de la « Venise du Nord ».

La construction de ces canaux a grandement contribué à l’essor de la ville en facilitant le transport des matériaux de construction par voie navigable. Aujourd’hui, Saint-Pétersbourg s’étend sur 42 îles et compte 90 canaux et rivières. Ces derniers ont donné naissance à l’une des attractions principales de la ville : les ponts. En effet, on en compte plus 300 dans la cité, raison pour laquelle on la qualifie parfois de « musée des ponts ».   

Quelques mots sur les canaux de Saint-Pétersbourg

Surnommée la « Venise du Nord » grâce à ses canaux et rivières qui traversent la ville de part en part, Saint-Pétersbourg est l’une des plus belles destinations de Russie. Et surtout lorsqu’on la découvre depuis un bateau. Cette excursion vous permettra d'apprécier la beauté de la ville sous un angle différent, en passant sous ses nombreux ponts historiques. Vous aurez une vue inoubliable sur les bâtiments situés le long des quais, y compris sur certains lieux de la ville inaccessibles à l’œil des piétons. Parmi les canaux et rivières dont la visite est incontournable à Saint-Pétersbourg, on peut citer à titre d'exemple : le grand fleuve de la Neva, la rivière Moïka, le Fontanka, le canal Krukov, ou encore le canal d'Hiver.

Informations pratiques

Plusieurs compagnies proposent de vous faire découvrir la ville de Saint-Pétersbourg en bateau. Les départs se font depuis une dizaine d’endroits, dont les plus populaires sont les quais de la rivière Neva, celle de Moïka, ou des canaux comme le Fontanka ou le canal d’Hiver.

Les tarifs varient en fonction des compagnies. Toutefois, les différences sont moindres. Qui plus est, les enfants de moins de 12 ans bénéficient d’un tarif réduit et ceux moins de 3 ans voyagent gratuitement.

Il est également possible de faire une excursion en bateau privé. Bien évidemment, le prix sera beaucoup plus élevé. Toutefois, les avantages sont nombreux, notamment le calme et le confort.

Ville
3 photos

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26