Le Parc Zariadié

Construit dans l'ancien quartier historique de Zariadié, le parc qui porte le même nom est un espace de détente inédit dans la capitale russe. Très récent, le parc a été inauguré le 9 septembre 2017 à l'occasion du 870e anniversaire de la ville de Moscou. Cette nouvelle attraction compte déjà plus de 10 millions de visiteurs depuis son ouverture.

Le parc dispose d'un joli pont flottant dépourvu de tous piliers, qui lui a valu une place sur la liste des 100 plus beaux endroits du monde en 2018 dans le magazine américain Times. Proposant des attractions originales et innovantes, la visite du parc Zariadié se combine à merveille avec celle de la Place Rouge qui se trouve juste à proximité. 

Un peu d'histoire

L'histoire du parc Zariadié est indissociable de celle du quartier Zariadié, un ancien quartier historique de la ville de Moscou, situé entre le Kremlin et la Moskova. Zariadié signifie littéralement « derrière les galeries des marchands ». Ce quartier constituait jadis l'arrière-cour des marchés de la place Rouge.

Les constructions de ce quartier n'ont toutes été qu'éphémères. Dans les années 1930, sous l'ordre de Staline, le quartier fut rasé dans sa totalité pour la construction d'un gratte-ciel qui devait dominer la place Rouge. Pour des raisons qu'on ignore, ce projet n'a jamais vu le jour.

Après la mort de Staline, le terrain fut inoccupé pendant près de 20 ans. Puis dans les années 1960, un immense édifice fut érigé à Zariadié : l'hôtel Rossiya, un bâtiment de 21 étages comptant 3 000 chambres. Mais en 1994, le maire de Moscou, Iouri Loujkov, décida de le démolir au profit d'un nouveau complexe. Mais subissant le même sort que le projet de Staline, le complexe de Iouri Loujkov n'a jamais vu le jour, laissant une sorte de « no man's land » en plein coeur de Moscou.

En 2010, Moscou accueilli un nouveau maire, Sergueï Sobianine. Un an après sa prise de fonction, il décida de faire construire à Zariadié un nouveau bâtiment pour le Parlement russe. Ce projet fut violemment critiqué sous prétexte qu'il ne ferait qu'ajouter une nouvelle zone fermée autour du Kremlin.

L'année suivante, Vladimir Poutine proposa au maire de transformer cet emplacement en un espace public. Cinq ans plus tard, le 9 septembre 2017, le parc Zariadié fut enfin inauguré par Vladimir Poutine lui-même. Cette date coïncide avec la célébration du 870e anniversaire de la ville de Moscou.

Découvrir le parc Zariadié

Planté en plein cœur de la ville de Moscou, le parc Zariadié permet aux visiteurs de découvrir les paysages naturels de l'ensemble du pays sans quitter la capitale. En effet, quatre zones différentes de l'écosystème russe y sont présentées : la toundra, la forêt, la steppe, et les marais. En outre, le parc abrite une salle de concert et une grotte de glace pouvant accueillir des conférences et des séminaires. On y trouve aussi une passerelle flottante dépourvue de tous piliers au-dessus de la Moskova.

Autre particularité de ce parc, il est le seul endroit dans toute la Russie à avoir été inclus dans le classement des 100 plus beaux endroits du monde en 2018 par le magazine américain Times. Les éditeurs du journal ont notamment souligné l'originalité du pont flottant qui offre une vue imprenable sur la ville. Selon le directeur du parc, Pavel Trekhleb : « Le parc a été conçu comme un organisme vivant qui se développe constamment et propose aux visiteurs des sens nouveaux et de nombreuses possibilités pour se reposer et se développer. C'est la raison pour laquelle le parc Zariadié sera toujours un leader reconnu dans le domaine culturel ».

Informations pratiques

  • Le parc est situé entre la Moskova et la Place Rouge. Il est accessible à pied depuis cette dernière, en passant devant la Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux.

  • Le parc Zariadié est ouvert tous les jours sauf le mardi et le premier lundi du mois.

  • L'entrée du parc est gratuite.v

Bonjour

Je suis Galina de "Tsar Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26