Galerie Tretiaov

Née de la passion d’un homme soucieux du rayonnement culturel de la Russie, la galerie Tretiakov figure parmi les plus anciens et les plus prestigieux musées de Moscou. Portant le nom de son fondateur, Pavel Tretiakov, il réunit plus de 140 000 œuvres réparties dans 62 salles. Que l’on soit passionné ou non d’art et de la culture russe, la visite de cette galerie s’impose lors d’un séjour à Moscou ne serait-ce que la beauté du lieu.

Histoire

L’histoire de ce qui va être l’une des plus importantes galeries d’art de Moscou commence en 1856 lorsque l’entrepreneur et amateur d’art Pavel Tretiakov, à peine âgé de 24 ans, achète une toile de Vassili Khoudiakov intitulé « L’échauffourée avec les contrebandiers finlandais ». Ce tableau se trouve aujourd’hui dans la salle 16 de la galerie.

Tretiakov n’était pas seul dans cette entreprise. Il fut aidé par son frère cadet, Sergueï, lui aussi passionné d’art et heureux propriétaire d’une belle collection des œuvres des peintres russes.

Ils commencèrent leur collection avec des tableaux du 19ème siècle, dont la plupart appartenait au mouvement des « Ambulants ». La passion, doublée de l’insatiable curiosité de Tretiakov le conduisit au fil des années à explorer d’autres périodes de l’histoire de l’art.

En 1892, Pavel Tretiakov légua sa riche collection à la ville de Moscou avant de mourir en 1896. Aujourd’hui, la galerie réunit plus de 140 000 œuvres, tous représentant la quintessence de la culture russe.

Présentation de la galerie Tretiakov

Architecture du bâtiment

La toute première œuvre d’art de la galerie Tretiakov est l’architecture de son bâtiment. Il a été conçu selon les dessins du peintre Viktor Mikhaïlovitch Vasnetsov entre 1900 et 1903. La façade du bâtiment a gardé son aspect à l’architecture russe traditionnelle. Devant la galerie, s’élève une immense statue de Tretiakov.

Les collections de la galerie

La galerie Tretiakov abrite sous son toit une collection d’une valeur inestimable d’art russe ancien. Parmi ces joyaux, on peut citer à titre d’exemple des icônes datant du 12 et du 15e siècle que Pavel Tretiakov lui-même a acquis d’un collectionneur privé : l’icône de Notre Dame de Vladimir (12e siècle), l’Archange Michel (1410), ou encore l’icône de la Trinité (1427).

La majorité des œuvres exposées dans la galerie date du 19e siècle. Nombreuses en sont les raisons. Tout d’abord, ce siècle a été très fructueux en matière d’art dans tout le pays. C’est également l’époque où Pavel Tretiakov a commencé à collectionner des œuvres d’art. L’autre raison, non moins importante était qu’en ce temps, les artistes commençaient à se rebeller contre les restrictions imposées par l’Académie impériale des beaux-arts et à sortir du cadre de l’académisme en adoptant des styles plus réalistes, ce qui à l’époque était une véritable révolution. Ainsi, la majorité des œuvres produites par ce siècle sont emprunts et témoignent de cette volonté de révolte, ce qui est fait de la collection de Tretiakov l’une des plus importantes en Russie.

Parmi les collections les plus distinguées de la galerie figurent les œuvres d’Ivan Kramskoï dont le fameux portrait de l’« Inconnue » et de Vassili Perov connu pour son portrait de Dostoïevski ; les deux chefs de file du mouvement connu sous le nom des : Ambulants.

D’autres artistes dont les œuvres sont adulées par des millions de gens comme Chichikin occupent aussi une place importante dans la galerie. On y trouve également près de 150 toiles appartenant à Ilia Répine, une figure majeure du mouvement des Ambulants. Sans oublier les peintres qui ont immortalisé à travers leurs toiles les périodes le plus sombres du pays, comme « le Matin de l'exécution des Streltsy », une œuvre de Vasili Sourikov. Comme son nom l’indique, cette toile dépeint le massacre des « Streltsy », les gardes du palais dirigé par la princesse Sophia, la sœur du premier empereur russe Pierre Le Grand.

Informations pratiques

Accès

La galerie se trouve au 10, rue Lavroushinski, dans le quartier de Zamoskvoretche.

Pour vous y rendre : prendre le métro (ligne 6 et 8) et descendre à la station Tretyakovskaya ; soit, prendre la ligne 2 et descendre à la station Novokunetzkaya. Depuis l’une de ces stations, il ne vous faudra pas plus de 5 min pour arriver au musée.

Horaires d’ouverture

La galerie Tretiakov est ouverte tous les jours, excepté le lundi. Pour les horaires, les mardis, mercredis et dimanches, elle est ouverte de 10h à 18h ; et les jeudis, vendredis et samedis, de 10h à 21h.

Tarif

Les tickets d’entrée du musée coûtent 500 roubles, soit environ 6 ou 7 € pour les adultes et 200 roubles pour les étudiants. L’entrée est gratuite pour les mois de 18 ans.

Si vous voulez avoir un audio-guide en français, vous devrez débourser 500 roubles et laisser une pièce d’identité ou dans le cas contraire, payer 2 000 roubles en guise de caution.

Combien de temps pour visiter le musée ?

Pas moins de 2h sont nécessaires pour visiter l’ensemble des œuvres réparties dans les 62 salles du musée.

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26