L’Amirauté de Saint-Pétersbourg

L’Amirauté de Saint-Pétersbourg est l’un des monuments emblématiques de la ville. On la remarque avec sa grande tour et sa pointe dorée culminant à 72 mètres de hauteur.

Ce monument fait également partie des plus anciens de la ville. Il se dresse face au palais d’Hiver et constitue le point de convergence entre les trois principales rues de Saint-Pétersbourg : la perspective de Nevski, Gorokhovaya Ulitsa et Voznesenkiy Prospekt.

Histoire

Le chantier initial de l’Amirauté de Saint-Pétersbourg a été construit en 1706 selon les plans de Pierre le Grand. À l’époque, elle était encore une structure en terre en forme de U avec un canal interne servant de chantier naval pour le développement de la marine russe.

L’année 1719 marque la transformation de cette Amirauté en bâtiment en pierre . Son architecte Adrian Zakharov a également construit la tour avec la flèche couronnée de girouette en forme de bateau qui allait devenir l’un des symboles de la ville de Saint-Pétersbourg.

En tant qu’important chantier naval, l’Amirauté de Saint-Pétersbourg a produit près de 262 navires de guerres avant d’être officiellement fermé en 1844. L’édifice a ensuite accueillit le ministère de la mer, le quartier général de la marine, le musée de la marine et le comité naval révolutionnaire.

L’Amirauté de Saint-Pétersbourg aujourd’hui

Depuis 1925 jusqu’à nos jours, le bâtiment abrite le collège naval supérieur de Dzerjinski . Sa magnifique façade de 400 mètres et ses ailes massives qui englobent trois blocs le long du quai de l’Amirauté sont à contempler depuis le jardin Alexandrovski. Une occasion de découvrir une architecture adoptant le style classique élevé de l’empire russe.

Hormis l’ensemble du bâtiment, qui est un véritable chef-d’œuvre, les statues qui le décorent remplies également la liste des choses à découvrir. 28 statues sont encore visibles sous la flèche dorée. Il y a aussi l’effigie de la déesse Isis, la protectrice des navires, et celle de l’Urania, la muse de l’astronomie.

Un peu plus bas, aux coins du grenier de la tour se lèvent les statues de Pierre le Grand, de Pyrrhus, d’Ajax et d’Achille. Une grande sculpture de 22 mètres, qui rappelle la Constitution de la flotte russe, montre que Neptune remet son trident à Pierre le Grand.

Aujourd’hui, lequartier de l’Amirauté de Saint-Pétersbourg abrite plusieurs hôtels allant des plus modestes jusqu’aux plus luxueux. Certains d’entre eux offrent même une vue imprenable sur ce somptueux bâtiment.

La nuit tombée, le palais de l’Amirauté brille et partage toute sa splendeur à ceux qui le regardent. Certains voyageurs optent même pour une promenade nocturne pour pouvoir admirer ce magnifique monument en photos.

Comment s’y rendre

L’Amirauté de Saint-Pétersbourg, qui accueille aujourd’hui le collège naval supérieur de Dzejinski, ne se visite pas, mais sa façade et ses statues décoratives sont dignes d’être découvertes. De plus, ses alentours promettent d’intéressantes promenades. Ce palais emblématique se dresse au bord du fleuve Néva et constitue un point de convergence entre les trois principales rues de la ville.

Alors, pour se rendre à l’Amirauté de Saint-Pétersbourg, vous avez le choix entre faire une petite croisière sur la Néva ou suivre l’une des ces trois principales ruelles : celle de la Perspective de la Nevski, Gorokhovaya Ulitsa ou encore celle de Voznesenkiy Prospekt.

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26