Palais Peterhof

Ancienne résidence des tsars jusqu’en 1917, le palais de Peterhof, que l’on surnomme le « Versailles russe », est un immense complexe constitué de palais, de jardins et de fontaines dont la beauté n’ont rien à envier à son homologue français. Inscrit sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, cet ensemble majestueux témoigne de la grandeur de la Russie au 18 e siècle. Presque entièrement restauré après le passage des nazies dans les années 1940, ce magnifique complexe érigé au bord de la Baltique mérite le détour lors d’un séjour à Saint-Pétersbourg.

Un peu d’histoire

L'histoire du palais de Peterhof dont le nom signifie la cour de Pierre commence en 1714 lorsque le tsar Pierre entama la construction d'un immense palais au bord de la Baltique. En plus de lui servir de résidence d'été, ce palais avait pour but d'affirmer la puissance et la modernisation de la Russie.

Toutefois, ce n'est qu'après son voyage en France en 1717 où il séjourna au Versailles que le tsar eu l'idée d'élargir encore son palais afin de surpasser tant en grandeur qu’en beauté celui de la France. À la mort de l’empereur en 1725, c’est sa fille (Élisabeth 1ere) qui le succéda et hérita du palais. Ayant des ambitions encore plus grandes que celles de son père, l’impératrice souhaitait faire de ce palais le symbole de la toute-puissance de son pays. Pour cela, elle demanda à l’architecte italien Bartolomeo Rastrelli de retravailler les plans du palais et de lui donner la somptuosité baroque qui lui manquait.

Jusqu’en 1917, le palais de Peterhof était la résidence des Tsars. Lorsque la révolution éclata, cette demeure fut l’un des premiers monuments à être nationalisée. Au début des années 1920, le palais fut transformé en musée qui accueillait chaque année des millions de visiteurs. En 1941, il fut occupé par les nazies pendant près de deux ans et demi. Ils le vidèrent de ses précieux contenus avant de dynamiter les lieux.

La restauration du palais débuta en janvier 1944. En l’espace de 13 ans, le corps du bâtiment central de la façade, ainsi que les décorations intérieures furent fidèlement reconstruits. Aujourd’hui encore, des travaux de reconstructions sont en cours dans le palais, ce qui ne l’empêche pas d’accueillir chaque année près de 4 millions de visiteurs venant des 4 coins du globe.

Quelques mots sur le palais de Peterhof

Surnommé le « Versailles russe » , le complexe de Peterhof, inscrit sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, est connu pour ses palais, ses jardins et ses fontaines.

Constituant le cœur du complexe, le Grand Palais, d’une longueur de 268 mètres, compte une trentaine de pièces richement décorées. La plupart d’entre elles sont des salles d’apparat, dont l’une se démarque avec ses 368 peintures. En termes de décoration des pièces, si le style baroque domine largement, la présence de quelques touches orientales comme le cabinet chinois accentue le charme de l’ensemble. Le plus impressionnant des pièces du palais est la salle du trône avec une superficie de 320 mètres carré, arborant un style baroque avec des feuilles d’or.

En plus du Grand Palais, le complexe compte également de petites constructions qui vaut le détour comme le palais de Marly, le palais des fermiers, ou encore le palais Cottage. Sans oublier les nombreux musées tels que : le musée des collections, le musée des cartes …

Vous pourrez ensuite découvrir les jardins qui se divisent en deux : le jardin supérieur et le jardin inférieur. Le jardin supérieur dont la visite est gratuite se trouve à l’entrée du site. Il s’étend sur 15 hectares et abrite quelques fontaines et sculptures réalisées par des artistes allemands et italiens.

Le jardin inférieur quant à lui est beaucoup plus spectaculaire. En effet, réalisé par l’artiste français Jean Baptiste Le Blond, cet écrin de verdure qui s’étend sur 100 hectares recèle une myriade de merveilles. Vous y trouverez par exemple la fameuse Grande cascade et la fontaine de Samson.

Et pour finir, le complexe de Peterhof est aussi réputé pour ses fontaines toutes aussi remarquables les unes que les autres. On compte au total 176 fontaines.

Informations pratiques

Accès

Le palais de Peterhof se trouve à environ 30 km à l’ouest de Saint-Pétersbourg, sur la rive sud du golfe de Finlande. On peut s’y rendre en voiture/taxi, en bus, en train ou en hydroglisseur.

En taxi :

Le moyen le plus simple et le plus rapide, bien qu’un peu coûteux pour rejoindre le palais est de prendre un taxi. Le trajet coute environ 21 euros.

En bus :

Le bus constitue également un bon moyen pour se rendre à Peterhof. De plus, pour un aller-retour, vous n’aurez qu’à débourser 2 euros environ. Les bus qui vont jusqu’au palais portent les numéros 200 et 210. Vous les trouverez à la sortie de la station de métro « Avtovo ».

En train :

Vous pouvez aussi rejoindre Peterhof en train depuis la gare de la Baltique de Saint-Pétersbourg. Toutefois, ce moyen de transport n’est pas vraiment recommander car entre la gare de Peterhof et le complexe impérial, il vous faudra marcher environ 30 minutes.

En hydroglisseur :

Rapide, confortable et inédite, l’hydroglisseur vous déposera directement dans les jardins du Grand Palais. Ces bateaux rapides empruntent le golf de Finlande pour se rendre à Peterhof et effectuent le trajet en seulement 30 minutes. Le coût pour un aller-retour est d’environ 1 600 roubles, soit à peu près 22 euros. Pour les prendre, rendez-vous derrière le Palais d’Hiver à Saint-Pétersbourg. Il y a un départ toutes les 30 minutes en haute saison, et toutes les heures en début et en fin de saison.

Horaires

Seuls les palais et les jardins sont ouverts tout au long de l’année. Les fontaines ne sont accessibles que durant la saison estivale entre mai et octobre.

En semaine :

Le Grand Palais est ouvert tous les jours de 10 h 30 à 18 h, excepté les lundis et le dernier samedi de chaque mois.

Les jardins (inférieur et supérieur), sont accessibles de 9 h à 20 h.

Les fontaines fonctionnent de 10 h à 18 h.

Le samedi :

Le Grand Palais est ouvert de 10 h 30 à 21 h.

Le jardin inférieur, de 9 h à 21 h.

Le jardin supérieur, de 9 h à 21 h 30.

Les fontaines, de 10 h à 20 h 45.

Le dimanche et les jours fériés :

Le Grand Palais, de 10 h 30 à 19 h.

Les jardins (inférieur et supérieur), de 9 h à 20 h.

Les fontaines, de 11 h à 18 h.

Tarifs

Seul l’accès au jardin supérieur est gratuit.

Le Grand Palais : 1 000 roubles

Le jardin inférieur : 900 roubles et gratuit en hiver

La grotte de la grande cascade : 500 roubles

Les étudiants bénéficient d’une réduction sur présentation d’un justificatif.

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26