Souzdal

Charmante petite ville, blottie sur les bords de la rivière Kamenka, Souzdal est une cité médiévale entièrement préservée classée au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO. Elle est réputée pour son Kremlin, ses innombrables édifices religieux, et ses anciens monuments qui s'articulent autour de son centre historique. La richesse de son patrimoine historique et culturel, ainsi que son cadre naturel de toute beauté font de Souzdal une **étape incontournable de l'Anneau d'Or lors *d'un voyage en Russie*.

Un peu d'histoire

La première mention de la ville de Souzdal dans les chroniques, date du début du XIe siècle. En ce temps, elle était la capitale de la principauté de Rostov-Souzdal dirigée par le prince Iouri Dolgorouki. Sous le règne de ce monarque, la ville connu une prospérité sans égale. Traversée par la rivière Kamenka qui était une importante route commerciale celle-ci participait grandement à l'essor de son économie. D'ailleurs, très peu de gens le savent, mais c'est pour protéger la principauté de Rostov-Souzdal que Dolgorouki créa la ville de Moscou, qui à l'origine était une place-forte.

Toutefois, avec la baisse du niveau des eaux du Kamenka, Souzdal perdit peu à peu de son importance sur le plan commercial. Au XIVe siècle, la ville fut annexée par Moscou et devint le plus grand centre religieux de la Russie. Souzdal abritait en effet 11 monastères, ainsi que 26 églises et jouissait d'un renouvellement de l'art des icônes avec les fameux peintres de Dieu tels que Gorchkov, Rodionov, ou encore Baboukhine. La vie dans la cité s'écoulait dans une atmosphère tranquille et dans une grande piété. Mais derrière cette apparence de sérénité, des hospices, ainsi qu'une prison furent créés pour accueillir tous les rebuts de la société.

Découvrir la ville de Souzdal

Le charme de Souzdal s'explique par son petit aspect rural agréable. D'ailleurs, la plupart des visiteurs s'y rendent pour rompre avec le rythme effréné des métropoles. En effet, l'air de la campagne accentué par la charmante rivière Kamenka invite à la promenade et à la détente.

La ville est aussi appréciée pour l'étonnante harmonie entre ses chefs-d'œuvre architecturaux et ses magnifiques paysages. Bien que son territoire ne s'étende que sur 9 km², elle héberge aujourd'hui plus de 200 monuments dont 9 monastères médiévaux et plus d'une trentaine d'églises. La plus ancienne construction et la plus emblématique reste le Kremlin dont le territoire forme un véritable musée à ciel ouvert.

Il faut également mentionner la gastronomie locale dont la simple évocation du nom des plats donne l'eau à la bouche. En effet, à Souzdal, vous y trouverez un peu de tout ce qui se fait de mieux dans l'art gastronomique de la Russie. Certains restaurants proposent même des plats atypiques tels que « la viande au monastère » ou « la salade de l'évêque » dont le goût est tout aussi surprenant que le nom.

Le meilleur moment pour s'y rendre ?

La meilleure période pour visiter Souzdal se situe entre la mi-septembre jusqu'à la fin novembre, période connue sous le nom de « l'été indien russe ». Durant cette saison, la ville arbore des couleurs splendides. Les feuillages rouges et or s'harmonisent parfaitement avec la teinte verte et bleue des coupoles des églises. De plus, comme il s'agit d'une période hors saison, vous pourrez profiter de la ville loin des afflux touristiques.

Comment s'y rendre ?

Souzdal est située à 31 km au nord de la ville de Vladimir et à 191 km au nord-est de Moscou. L'unique façon de s'y rendre est via la voie terrestre, en bus ou en voiture privée. Depuis Vladimir, des bus partent toutes les demi-heures pour Souzdal. Le trajet dure environ 1 heure et coûte 30 roubles.

Bonjour

Je suis Galina Yatsenko de "Tsar Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+33 9 74 76 16 26